Le Blog du professeur Tournesol

Suivez l’actualité du monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

2012 in review 8 janvier 2013

Filed under: Tryphonneries — professeurtournesol @ 16:19

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

600 personnes ont atteint le sommet de l’Everest en 2012. Ce blog a été vu 2 800 fois en 2012. Pour que chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest puisse visiter ce blog, 5 ans auraient été nécessaires.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

 

Michel Alberganti a propos des Bogdanoff 28 avril 2012

Filed under: L'affaire Tournesol — professeurtournesol @ 12:50

Suite a la condamnation d’Alain Riazuelo et a la lettre ouverte de 170 chercheurs, Michel Alberganti tente de decrypter les tenants et les aboutissants de la pietre affaire Bogdanoff, et il le fait avec succes.

Je veux ici apporter quelques precisions au texte de Monsieur Alberganti.

Il ecrit : "Pour comprendre leur itinéraire, il est impossible de se passer d’une rencontre avec ces deux personnages. Pour ma part, j’ai eu l’occasion de participer à une après-midi presque entière de discussion avec eux au sein du service Science du journal Le Monde [...] Si les capacités scientifiques réelles d’Igor et Grichka n’existent que dans leur esprit, leur don pour influencer, voire manipuler, le cerveau de leurs interlocuteurs ne fait pas le moindre doute [...] Et leur talent, dans ce domaine, est stupéfiant."

Pour avoir rencontre les Bogdanoff (a leur demande), je ne peux que confirmer. Sur un ton moins offensif, je dirais que ces deux personnages sont dans la seduction permanente ; et lorsque ce registre ne fonctionne pas, ils passent tres vite et sans difficulte a celui de l’intimidation.

Il s’interroge "sont-ils honnêtes ou exploitent-ils l’ignorance de l’essentiel de leurs concitoyens à leur profit?" pour ensuite evoquer des pistes "Hypothèse inverse plus probable, donc. Les frères Bogdanoff, incapables de digérer des études en réalité hors de leurs capacités intellectuelles mais portés par le culte de leur propre personnalité forgé par les feux de la télévision, seraient donc convaincus d’avoir découvert ce qui s’est passé avant le Big Bang et discerné le visage de Dieu, comme le révèle l’un de leurs derniers ouvrages. Leur extrême puissance de persuasion a fait le reste."

J’ai longtemps envisage cette hypothese (ce qui m’a pousse a rester ouvert a la discussion et, dans un premier temps, disponible pour leur expliquer leurs erreurs), mais elle ne resiste pas a l’epreuve des faits. Si ils etaient tout a fait honnetes, auraient-ils pretendu avoir des titres qu’ils n’avaient en fait pas (je rappelle que dans le monde germanophone les cas d’usurpation de titre de docteur font de veritables scandales) ? Si ils etaient tout a fait honnetes auraient-ils postes en ligne et sous pseudonyme des messages elogieux sur leurs propres personnes ? Si ils etaient tout a fait honnetes tiendraient-ils un double discours (se faisant passer pour des genies de la Science en public et jouant profil bas lorsqu’ils rencontrent en prive de vrais chercheurs) ?

L’auteur de l’artilkce conclut : "si l’on peut comprendre l’émotion des scientifiques signataires de la lettre ouverte de soutien à Alain Riazuelo, on peut aussi s’interroger sur la pertinence de cette démarche. Au-delà de la liberté de critiquer tout travail de recherche, la communauté scientifique pourrait s’interroger sur les mécanismes qui ont permis à deux animateurs de télévision passablement illuminés d’obtenir deux doctorats et d’exploiter cette reconnaissance officielle pour propager des théories pour le moins fantaisistes."

C’est exactement le sens de la demarche de la plupart d’entre nous. Mais le prealable a un examen de conscience, c’est d’abord de reconnaitre qu’il y a un probleme. Peu importe les Bogdanoff ou Madame Teissier ; la question est de savoir comment cela a pu arriver, et pour poser cette question il faut accepter de reconnaitre que c’est arrive.

Le final : "Cette affaire révèle aussi le faible niveau de culture scientifique des médias qui donnent la parole –ou des émissions de télévision– à ces deux personnages. Même s’ils sont sûrement plus dangereux pour eux-même que pour le cours de la science."

Je souscris entierement (pour l’avoir deja souligne sur ce blog).
Ils ne sont pas dangeureux pour le cours de la science, nous sommes d’accord, mais ils donnent au grand public une image fausse de ce qu’est la science.

 

La citation du jour 9 décembre 2011

Filed under: L'affaire Tournesol,Tryphonneries — professeurtournesol @ 00:42

«J’avoue ne pas être outrageusement choqué par la perspective de voir des étrangers, y compris non communautaires, voter pour les scrutins cantonaux et municipaux. A compter du moment où ils paient des impôts, où ils respectent nos lois, où ils vivent sur notre territoire depuis un temps minimum, par exemple de cinq années, je ne vois pas au nom de quelle logique nous pourrions les empêcher de donner une appréciation sur la façon dont est organisé leur cadre de vie quotidien.»

Nicolas Sarkozy (extrait de Libre)

 

Ca arxiv 2 30 novembre 2011

Filed under: Nouvelles de Moulinsart,Tryphonneries — professeurtournesol @ 10:29

Ce matin sur le serveur de prepublications ArXiV, j’ai decouvert que quelqu’un avait poste la presentation beamer d’un expose donne lors d’une conference. C’est la premiere fois que je vois une telle chose, qui ne me semble pas tout a fait opportunne (generalement on se contente de mettre le fichier .pdf de la presentation sur sa page oueb professionnelle).

 

Globalization 29 novembre 2011

Filed under: Nouvelles de Moulinsart,Tryphonneries — professeurtournesol @ 11:08

J’ai publie il a quelques temps un article de recherche en mathematiques dont le titre contient le mot "Global" (par ailleurs, plusieurs de mes articles contiennent au moins une fois le terme "globalization" dans le corps du texte). Cela m’a vallu de recevoir recemment une invitation a contribuer a un livre intitule "Globalization", qui n’a rien a voir avec les mathematiques, et dont voici la presentation :

This book project does not interfere with definition(s), therefore any argumentative paper dealing with that topic is more than welcome. However, in order to explain the wide scope of the book and to provide suggested topics to help authors out, we will discuss the definition but also include some arising questions. Some academics see globalization as an increasing unification of the world’s economic, political, cultural and even religious orders through reduction of historic or any other barriers. In economy we can mention removing barriers in international trade such as tariffs, export fees, and import quotas, but also in removing political barriers that allow work force to easily move from one place to another. However, globalization is usually recognized as being driven by a combination of economic, technological, sociocultural, political, and biological factors. The term can also refer to the transnational circulation of ideas, languages, or popular culture through acculturation. Globalization of an aspect of the world which has gone through the process completely can be said to be globalized. This view is opposed by an alternative approach that stresses the globalization has actually decreased inter-cultural contacts and increased intra national unification or intra-national conflict increasing the possibility of international conflicts. We listed some of possible topics in bullets below.

Voici donc comment sont concus certains ouvrages collectifs : quelqu’un choisi un sujet un peu tendance et rentre quelques mots clefs dans un moteur de recherche… et l’affaire est dans le sac. Le manque de coherence scientifique ? On appelle ca de l’interdisciplinarite et le tour est joue. Quant a la qualite du refereeing process qui accompagne ce genre de projet, vous pouvez vous en faire une idee en lisant ceci sur le site de l’editeur :

To provide open access for journals and books, we at AP use a business model in which expenses of Editorial Board review, journals and books production process, book prints and shipping, and online hosting with other fees, are recovered in part by charging a publication fee to the authors for each article they publish. For AP journals the publication fee per article is US$ 1,000 (we currently offer a 65% discount!). For AP books the publication fee per article is US$ 800 (we currently offer a 65% discount!). There is no charge for publishing Editor’s articles, therefore we encourage Authors to reconsider the possibility to become Editors.

In fine, ce truc ressemble surtout a une grosse arnaque pour chercheur en mal de reconnaissance scientifique (auncun des livres annonces n’a ete publie).

L’edition scientifique ne va pas bien… et des petits malins tentent d’en profiter :-)

 

Marianne2.fr raconte des cracks à propos des élections tunisiennes 24 octobre 2011

Filed under: Tryphonneries — professeurtournesol @ 19:53

Désintox

Sur le site de Marianne2.fr on peut lire ceci sous la plume de Martine Gozlan :

Selon la tendance qui se dégage, avant la proclamation officielle des résultats, demain après-midi, le parti islamiste Ennahda serait largement en tête avec 40% des suffrages. Ce qui lui assurerait 60 à 65% des sièges dans une Assemblée qui en compte 217

Or ce n’est pas 60 à 65% des sièges mais 60 à 65 sièges, soit moins de 30% des 217 sièges de la future assemblée constituante, qu’Ennahda pense obtenir. On peut faire confiance au Figaro sur ce point il me semble :

Le parti islamiste tunisien Ennahda obtiendra "au moins 60 sièges" dans la future assemblée constituante de 217 membres, a déclaré lundi à l’AFP un dirigeant du mouvement sous couvert de l’anonymat.

"Nous allons obtenir entre 60 et 65 sièges dans l’assemblée constituante", a déclaré ce dirigeant, alors qu’Ennahda estime avoir remporté environ 40% des suffrages à l’élection organisée dimanche en Tunisie.

 

Bleus vs Blacks

Filed under: Tryphonneries — professeurtournesol @ 00:22

Voici ce qu’écrivais aujourd’hui le Guardian à propos de l’équipe de France de Rugby :

In many ways, even in defeat, this was the French at their best, slowly swelling in confidence through the first half and practically bursting with defiance in the later stages as they refused to accept the general assumption of their opponents’ superiority.

The way they responded to the haka, with a novel formula devised in their hotel yesterday morning, provided the night’s first drama. Forming up in an arrowhead inside their own half, with their captain at the tip, they waited until Piri Weepu was halfway through leading the All Blacks’ performance before beginning a slow advance towards the halfway line and eventually, in contravention of the established protocol, a few yards across it.

In everything they subsequently did they were bold, they were brave, and they were nobody’s idea of losers, even when the winners were queueing up to receive their medals. They were France, recalled to life, and you had to love them for it.

Et d’ajouter à propos de deux des meilleurs joueurs de cette finale :

Thierry Dusautoir 9.5

Has there been a better performance by a player on the losing side in the final? His hits could be heard above the noise of the crowd and he outfought McCaw – there is no higher tribute.

Imanol Harinordoquy 9

His third World Cup – France’s player of the tournament. Won eight lineouts, forced turnovers, tackled everything in black, handled like a back. A lion.

 

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.