Le Blog du professeur Tournesol

Suivez l’actualité du monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

Chang Aïe 31 octobre 2009

Filed under: Nouvelles de Moulinsart — professeurtournesol @ 16:58

Ca y est le nouveau classement de Shanghaï est arrivé. D’après Le Monde, il irrite mais s’impose. En fait ce classement s’impose surtout en France (et en Europe). Aux USA on l’ignore royalement (vous me direz, c’est le luxe des riches de pouvoir mépriser l’argent). Je me souviens encore d’une discussion sur ce sujet avec un collègue de l’université du Winsconsin Madison : il ignorait l’existence de ce classement et l’a trouvé stupide dès lors que je lui en ai expliqué le principe et les critères.

Pour revenir au classement lui-même. Nul doute que le gouvernement va attribuer les progrès des universités française (la France se classerait pour la première fois à la 5ème place des nations) à ses réformes. A l’inverse, des mauvais résultats justifieraient la poursuite de réformes (les mêmes) qui remédient à celà. Et puis en cas de classement identique, ce serait un peu des deux !

Mais une fois de plus, si on y regarde bien, le classement de la France (entre la 5e et la 7e place) correspond en gros à son « rang » sur le plan économique et géopolitique. Bref, une fois de plus la France est depuis des années « à sa place ».

Au-delà de ces considérations, cette manie (très bureaucratique) des classements a bien des effets pervers. En particulier la multiplication du nombre d’articles écrits et publiés (qui s’accompagne immanquablement d’une baisse notable de la qualité de ceux-ci), ainsi que des dysfonctionnements du processus éditorial.

Ajout du 2 novembre 2009 : les echos parlent du fameux classement et citent Lionel Collet qui constate avec une certain lucidité

que certaines universités françaises se maintiennent, voire progressent, mais, dans l’ensemble, il n’y a pas de grands changements

L’article intitulé « Universités : le classement de Shanghai confirme le retard français » verse (comme ses confrères) dans le commentaire servile. Il n’évoque pas le fait que ce classement est superbement ignoré par les américains, et ne fait aucun rapprochement entre le rang de la France dans ce classement et son rang économique. Il pousse même jusqu’à trouver surprenant que les universités françaises apparaissent particulièrement performantes en mathématiques. Outre que l’excellence de l’école mathématique française est une constante du paysage académique mondial depuis bien longtemps, cette surprise illustre parfaitement la haine de soi développée par les élites économique de notre pays : quoi, notre service public arriéré serait capable de quelquechose ? Bande de zouaves !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s