Le Blog du professeur Tournesol

Suivez l’actualité du monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

Qui doit-on aider ? 31 octobre 2009

Filed under: Cours en Stock — professeurtournesol @ 18:19

Le Plan pour la réussite en Licence donne des moyens spécifiques pour des initiatives pédagogiques ayant vocation à lutter contre l’échec dans les premières années universitaires. C’est un peu une usine à gaz, mais ça va dans le bon sens (dans la mesure où les enseignants jouissent d’une liberté pédagogique totale). Pour la matière dans laquelle je donne mon cours magistral (un cours d’analyse en 1ère année, la rupture avec le Lycée y est radicale et les résultats aux examnes souvent catastrophiques), nous avons opté pour une solution peu originale : des séances de soutien pour les étudiants assidus qui se trouvent en difficulté.

Pour diverses raisons, aussi bien administratives (pas forcément évidentes) que pédagogique (plus compréhensibles), le nombre de places pou rces cours de soutien sont limitées. Outre que nous les réservons aux étudiants qui sont motivés (assidus, travailleurs, etc…), nous devons choisir quels types d’étudiants nous allons aider par ce biais.

Au départ, j’avais choisi les étudiants ayant les plus mauvais résultats au premier contrôle continu du semestre. Puis un chargé de TD m’a fait remarquer (non sans un certain cynisme) que
1. d’une part parmis eux certains étaient complètement « à la rue » (comprendre, ils n’ont pas acquis le minimum de base enseigné au Lycée) et probablement irrécupérables cette année.
2. d’autre part certains étudiants « un peu limites » (comprendre, ils sont moyens mais pourraient réussir à s’accrocher si on leur donne le coup de pousse approprié) profiteraient bien mieux de séances de soutien.

Je suis resté un peu perplexe. Ce collègue n’a pas tort…mais je me sens malgré tout le devoir de faire tout ce que je peux pour les irrécupérables (qui ne le sont pas forcément tous). Du coup j’ai trouvé une solution peu satisfaisante (le moindre mal selon moi) : diviser les heures de soutien par étudiant en deux, et constituer deux groupes :
1. un premier groupe de soutien constitué d’étudiants très en retard (dont certains n’ont probablement pas leur place à l’université, mais dont la grandeur de l’université est justement de les accueillir).
2. un second groupe de soutien constitué d’étudiants capables mais qui rencontrent quelques difficultés à s’adapter au rythme de l’université.

Espérons qu’on réussira à aider, d’une manière adéquate, chacun d’eux.

 

One Response to “Qui doit-on aider ?”

  1. […] Cette semaine je donnais les premières séances de soutien (dans le cadre du fameux Plan Licence, souvenez-vous) pour les étudiants de première année en difficulté. Tous ne sont pas venus, mais ceux qui […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s