Le Blog du professeur Tournesol

Suivez l’actualité du monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

Les sciences, l’histoire et marianne 17 décembre 2009

Filed under: L'affaire Tournesol,Nouvelles de Moulinsart — professeurtournesol @ 00:24

A l’occasion d’une lecture à propos de la disparition des cours d’histoire en classe de terminale scientifique, j’ai pu lire sur Marianne2.fr une citation du professeur Jean-Christophe Defraigne :

Faut-il rappeler au ministre les prix Nobel de chimie allemande qui étaient membres du parti nazi? La science permet de savoir comment faire fonctionner un train, l’histoire de savoir qu’il peut parfois aller à Auschwitz.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que je lis un raccourcis de ce genre dans la presse. Outre que les sciences ne se réduisent pas à la technique (faire fonctionner des choses), les historiens (même les plus brillants) ne sont pas plus immunisés contre la bêtise et la barbarie que les autres : vous connaissez Mircea Eliade?

Marianne2.fr semble cependant entretenir un certain nombre de préjugés tenaces (et idiots) à propos des sciences et des scientifiques. Par exemple, toujours à propos de la suppression de l’histoire en terminale S :

On peut supposer que les pressions des associations de mathématiciens et de physiciens qui veulent à tout prix conserver à cette terminale son caractère de « pureté » ont dû être très fortes ces derniers jours. Cela aboutit à une décision qui privera plus de la moitié des lycéens de Terminale d’un enseignement tout à fait nécessaire.

Il est assez triste de constater que nombre de journalistes et d’intellectuels français cultivent une forme d’inculture scientifique revendiquée. Cela se traduit dans les débats publiques, à l’occasion desquels ces gens partent du postulat que les sciences (contrairement aux humanités) ne permettent pas de développer son esprit critique et de comprendre le monde.

Qui s’inquiète du fait que les sciences ont presque disparu de la 1ère et de la terminale L ?

Et que dire de ces mêmes intellectuels anti-scientifiques qui s’autorisent des jugements définitifs sur internet ou la bioéthique… dans la plus parfaite ignorance du sujet traité !

Dans les soirées mondaines de la branchitude culturelle (hé oui, il m’arrive d’y participer) il est de bon ton d’être « nul en sciences » ou « nul en maths » (ce qui n’empêche pas ces charmants bipèdes de disserter très sérieusement sur les dangers du vaccin contre la grippe A ou de pointer du doigt la responsabilité des modèles mathématiques dans la crise financière). A l’inverse, je connais peu de scientifiques qui se targuent de ne pas lire de livres (bien au contraire) !

 

Rocard et l’avenir de la France 13 décembre 2009

Filed under: Nouvelles de Moulinsart,Tryphonneries — professeurtournesol @ 16:44

Dans une réponse adressée au Monde, Michel Rocard justifie la nécessité d’un « emprunt Sarkozy pour financer l’avenir » (moquée par Le Monde au regard de la situation actuelle des finances publiques) :

On eût souhaité lire sous votre plume votre avis sur le retard des universités françaises dans les classements mondiaux, sur les conséquences prévisibles de la baisse significative et constante du pourcentage d’étudiants s’orientant vers les sciences exactes

En lisant cela, on se demande d’abord de quel retard Michel Rocard parle à propos des universités françaises ? (on peut toujours rêver qu’il vienne répondre sur ce blog, après avoir lu les billets qui traitent de ces fameux classements internationnaux). Ensuite, on a un peu envie de demander à Monsieur l’ex-premier ministre en quoi la « baisse significative et constante du pourcentage d’étudiants s’orientant vers les sciences exactes » est spécifique à notre pays ? (et en quoi un emprunt national va réveiller les vocations ?).

Une relance Keynésienne pourrait se justifier compte tenu de la situation économique actuelle… mais il faudrait trouver de meilleurs arguments que ceux, dignes du 20h de TF1, lancés par Monsieur Brocard.

 

le président Sarkozy frôle le prix Hubbard 4 décembre 2009

Filed under: Prix Hubbard,Tryphonneries — professeurtournesol @ 16:40

Selon Libération, le Président de la République déclarait le 28 novembre dernier à Aubervillier (voir également ce discours) :

«Pour l’autonomie des universités, qui nous a valu neuf mois d’occupation l’année dernière, nous n’avons pas reculé d’un demi-centimètre. Et pour la première fois depuis vingt-cinq ans, dans le classement des universités de Shanghai, les universités françaises remontent. C’était possible, nous l’avons fait.»

Cette citation comporte 2 assertions factuellement inexactes, ainsi qu’une inférence illégitime.

  • tout d’abord, si le gouvernement n’a pas beaucoup reculé… il a au moins concédé un demi-centimètre (le décret sur le statut des enseignants-chercheurs a par exemple subi de nombreuses réécritures).
  • ensuite, parler de « la première fois depuis 25 ans » est inexact en ce qui concerne le classement de Shanghaï puisque celui-ci n’existe que depuis 2003 : il n’en est donc qu’à sa 7ème (et triste) édition !
  • enfin, le Président de la République sous-entend que la réforme de l’autonomie des université a eu pour conséquence l’amélioration du rang de la France dans ce fameux classement. Sauf que le classement 2009 prend en compte des données qui datent d’AVANT le 1er janvier 2009, date à laquelle les premières universités sont passées à l’autonomie (certaines n’y sont pas encore passées).

On attribuerait volontier le prix Hubbard à notre Bien Aimé Président… mais pour cela il faudrait que l’on soit en train de parler ici de Sciences. Pour ce qui est du classement de Shanghaï ce n’est assurément pas le cas.