Le Blog du professeur Tournesol

Suivez l’actualité du monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

Les sciences, l’histoire et marianne 17 décembre 2009

Filed under: L'affaire Tournesol,Nouvelles de Moulinsart — professeurtournesol @ 00:24

A l’occasion d’une lecture à propos de la disparition des cours d’histoire en classe de terminale scientifique, j’ai pu lire sur Marianne2.fr une citation du professeur Jean-Christophe Defraigne :

Faut-il rappeler au ministre les prix Nobel de chimie allemande qui étaient membres du parti nazi? La science permet de savoir comment faire fonctionner un train, l’histoire de savoir qu’il peut parfois aller à Auschwitz.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que je lis un raccourcis de ce genre dans la presse. Outre que les sciences ne se réduisent pas à la technique (faire fonctionner des choses), les historiens (même les plus brillants) ne sont pas plus immunisés contre la bêtise et la barbarie que les autres : vous connaissez Mircea Eliade?

Marianne2.fr semble cependant entretenir un certain nombre de préjugés tenaces (et idiots) à propos des sciences et des scientifiques. Par exemple, toujours à propos de la suppression de l’histoire en terminale S :

On peut supposer que les pressions des associations de mathématiciens et de physiciens qui veulent à tout prix conserver à cette terminale son caractère de « pureté » ont dû être très fortes ces derniers jours. Cela aboutit à une décision qui privera plus de la moitié des lycéens de Terminale d’un enseignement tout à fait nécessaire.

Il est assez triste de constater que nombre de journalistes et d’intellectuels français cultivent une forme d’inculture scientifique revendiquée. Cela se traduit dans les débats publiques, à l’occasion desquels ces gens partent du postulat que les sciences (contrairement aux humanités) ne permettent pas de développer son esprit critique et de comprendre le monde.

Qui s’inquiète du fait que les sciences ont presque disparu de la 1ère et de la terminale L ?

Et que dire de ces mêmes intellectuels anti-scientifiques qui s’autorisent des jugements définitifs sur internet ou la bioéthique… dans la plus parfaite ignorance du sujet traité !

Dans les soirées mondaines de la branchitude culturelle (hé oui, il m’arrive d’y participer) il est de bon ton d’être « nul en sciences » ou « nul en maths » (ce qui n’empêche pas ces charmants bipèdes de disserter très sérieusement sur les dangers du vaccin contre la grippe A ou de pointer du doigt la responsabilité des modèles mathématiques dans la crise financière). A l’inverse, je connais peu de scientifiques qui se targuent de ne pas lire de livres (bien au contraire) !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s