Le Blog du professeur Tournesol

Suivez l’actualité du monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

ordre spontane 6 avril 2011

Filed under: Tryphonneries — professeurtournesol @ 12:00

Impossible de poster un commentaire sur le blog de Georges Kaplan*. Du coup je lui pose mes questions (tres probablement naives) par l’intermediaire du mien.

Bonjour,

vous ecrivez :

« Deuxio, et c’est probablement le point le plus important, dans un système de banque libre ce sont les banques qui se surveillent entre elles en s’assurant de leurs solidités financières respectives : il en va de leur intérêt à toutes ; si une banque accorde trop de crédit et se retrouve en faillite, les autres banques seraient les premières victimes de la banqueroute. »

N’est-ce pas un myhte cette histoire de neutralisation mutuelle ? La crise des subprimes (crise de l’endettement prive) n’illustre-t-elle pas justement le fait que les acteurs economiques sont tout a fait capables de parier sur la vertue de leurs concurrents tout en n’etant pas vertueux eux-memes ?

Concernant l’inflation, il me semble que pendant les 30 glorieuses elle n’a pas pose de probleme (elle a meme accompagne avec succes la liberalisation des echanges commerciaux).

Je suis toujours circonspect quand je lis un economiste qui pretend qu’un choix est meilleur que les autres, en tout temps et en tout lieu. C’est une maniere de nier l’histoire.

Enfin, attribuer les derives politiques de l’Allemagne des annes 30 a sa seule politique monetaire me semble un peu hasardeux. De plus on n’est pas vraiment dans le memes ordres de grandeur que les 2% annuels de la BCE (ou meme les taux des 30 glorieuses, qui seraient consideres aujourd’hui comme deraisonnables). Pour rappel : ramenee en dollars la valeur d’1 mark au 1er janvier 1923 a ete divisee par 600 millions apres seulement un an (sur la meme periode le prix du pain a ete multiplie par 1,5 millard). Vous comparez une maree ordinaire avec un tsunami.

* je précise que l’impossibilité est très probablement de mon fait.