Le Blog du professeur Tournesol

Suivez l’actualité du monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur

Marianne2.fr raconte des cracks à propos des élections tunisiennes 24 octobre 2011

Filed under: Tryphonneries — professeurtournesol @ 19:53

Désintox

Sur le site de Marianne2.fr on peut lire ceci sous la plume de Martine Gozlan :

Selon la tendance qui se dégage, avant la proclamation officielle des résultats, demain après-midi, le parti islamiste Ennahda serait largement en tête avec 40% des suffrages. Ce qui lui assurerait 60 à 65% des sièges dans une Assemblée qui en compte 217

Or ce n’est pas 60 à 65% des sièges mais 60 à 65 sièges, soit moins de 30% des 217 sièges de la future assemblée constituante, qu’Ennahda pense obtenir. On peut faire confiance au Figaro sur ce point il me semble :

Le parti islamiste tunisien Ennahda obtiendra « au moins 60 sièges » dans la future assemblée constituante de 217 membres, a déclaré lundi à l’AFP un dirigeant du mouvement sous couvert de l’anonymat.

« Nous allons obtenir entre 60 et 65 sièges dans l’assemblée constituante », a déclaré ce dirigeant, alors qu’Ennahda estime avoir remporté environ 40% des suffrages à l’élection organisée dimanche en Tunisie.

Publicités
 

Bleus vs Blacks

Filed under: Tryphonneries — professeurtournesol @ 00:22

Voici ce qu’écrivais aujourd’hui le Guardian à propos de l’équipe de France de Rugby :

In many ways, even in defeat, this was the French at their best, slowly swelling in confidence through the first half and practically bursting with defiance in the later stages as they refused to accept the general assumption of their opponents’ superiority.

The way they responded to the haka, with a novel formula devised in their hotel yesterday morning, provided the night’s first drama. Forming up in an arrowhead inside their own half, with their captain at the tip, they waited until Piri Weepu was halfway through leading the All Blacks’ performance before beginning a slow advance towards the halfway line and eventually, in contravention of the established protocol, a few yards across it.

In everything they subsequently did they were bold, they were brave, and they were nobody’s idea of losers, even when the winners were queueing up to receive their medals. They were France, recalled to life, and you had to love them for it.

Et d’ajouter à propos de deux des meilleurs joueurs de cette finale :

Thierry Dusautoir 9.5

Has there been a better performance by a player on the losing side in the final? His hits could be heard above the noise of the crowd and he outfought McCaw – there is no higher tribute.

Imanol Harinordoquy 9

His third World Cup – France’s player of the tournament. Won eight lineouts, forced turnovers, tackled everything in black, handled like a back. A lion.

 

Intertextualite 11 octobre 2011

Filed under: Nouvelles de Moulinsart — professeurtournesol @ 13:39

Aujourd’hui sur le serveur de prepublication arXiv (dont on a deja parle ici), un article a attire mon attention.

En fait il s’agit d’un commentaire des administrateurs du site, adjoint a l’article, qui m’a interesse :

Comments: arXiv admin note: substantial text overlap with arXiv:1108.5445

C’est une excellente nouvelle : la communaute scientifique commence a prendre au serieux les problemes souleves par la course a la publication. Rien n’interdit de rediger un texte scientifique qui recycle largement des travaux anterieurs (y compris de l’auteur lui-meme, comme c’est le cas ici), mais il faut le signaler explicitement.

La situation est similaires aux recentes polemiques sur les « emprunts » faits par certains auteurs de romans francais (comme Mace-Scaron, Houellebecq, PPDA, chaque cas etant assez different). Si l’on met de cote les plagiat caracterises, ce qui est souvent reproches aux auteurs ce sont les petits emprunts (la fameuse « intertextualite ») non references.

A l’opposee de cette pratique peu elegante, on peut citer Dan Simmons, qui s’est fait une specialite des romans a references (explicites).

 

la bosse des maths

Filed under: L'affaire Tournesol,Nouvelles de Moulinsart — professeurtournesol @ 09:15

C’est assez rare pour etre note, Le Monde publie une tribune sur l’enseignement des Mathematiques. Il s’agit plus precisement de la traduction d’un texte de Sol Garfunkel et David mumford.

Cet article sera surement l’occasion d’une n-ieme confrontation entre conceptions « classique » et « moderne » de l’enseignement. Le texte, qui se veut progressiste, anticipe les critiques

Les traditionalistes vont objecter que le cursus standard enseigne le raisonnement abstrait qui a une grande valeur, même si les compétences ainsi acquises ne sont pas, par la suite, directement utilisables dans la vie quotidienne.

et donne malheureusement dans la caricature (c’est moi qui souligne)

Pour la génération précédente, les traditionalistes prétendaient que l’étude du latin, bien que sans application pratique, aidait les étudiants à développer de précieuses compétences linguistiques. Nous croyons que l’étude des mathématiques à travers les applications, tout comme l’étude des langues vivantes, fournit à la fois des connaissances exploitables et des compétences abstraites.

D’une part l’etude du latin n’est pas denuee d’applications pratiques (allant de l’etymologie, qui permet de comprendre certains mots que l’on a pourtant jamais vu avant … au marketing). D’autre part le texte est bien l’expression d’une croyance (comme le sont les vituperations des traditionalistes).